Le retour de la fessée

Récit mêlant réalité et envie non assouvie 😉

Deux ans 1/2 que je n’avais plus reçu aucune fessée. Depuis ma première grossesse. Lors de cette seconde grossesse avec chéri nous nous disputions souvent.

Un jour pas fait comme les autres il avait été décidé qu’après mon accouchement nous instaurerions un contrat de discipline domestique.

Nous en avions déjà parlé auparavant à plusieurs reprises mais nous n’avions jamais passé le cap.

Nous avons écrit notre contrat et monsieur m’a prévenu que compte tenu de mon comportement nous aurions des comptes à régler une fois que nous pourrions enfin passer à l’acte.

Il avait été précisé que Monsieur avait le droit de me punir en me donnant une fessée manuel et que les accessoires pouvaient être utilisés en plus de cette dernière si j’avais été très vilaine

Le Jour J arriva, un matin monsieur m’averti que le soir je serais punie pour tous les écarts, les insolences et les mauvais comportements que j’avais eu ces derniers mois. En effet je ne respectais pas toujours le code de la route, j’étais souvent insolente, j’étais très désorganisée et je pouvais m’énerver rapidement avec lui.

Le soir une fois les enfants endormi monsieur m’invita à venir au salon et à réfléchir un peu à mon comportement au coin. Pendant ce temps il en profita pour se reposer un peu.

Il était assis sur une chaise qu’il avait installé au centre de la pièce. Il fini par me demander d’approcher et me demanda si j’avais suffisamment réfléchi à mon comportement.

Je n’apprécie que très modérément le passage au coin alors pour éviter un nouveau passage je décidais de répondre sagement d’autant que je me doutais qu’il valait mieux ne pas trop énerver monsieur.

J’avouais alors mes bêtises, mes excès de vitesses, mon utilisation du téléphone au volant, mes achats, et mon excès de caractère

Monsieur me demanda alors qu’est ce qu’une jeune femme mérite dans ces cas là et je dû demander ma fessée. Je me sentais toute petite.

Il fini par m’attraper par le poignet et me basculer en travers de ses genoux. La fessée commença sur ma jupe, les claques étaient sèches et rythmées. Mes fesses malgré le tissu me chauffèrent très vite. Ma jupe fut assez rapidement relevée et ma culotte baissée, monsieur ne s’arrêta pas avant que mes fesses soient bien rouge.

Il me demanda de me relever. Je pensais la fessée terminée, j’entrepris de remettre ma culotte mais monsieur m’arrêta en me disant que ce n’était pas fini. Une simple fessée ne pouvait pas punir autant de bêtises. Il me renvoya au coin afin de permettre à mes fesses de souffler un peu.

La 1ere fessée m’avait déjà bien chauffée mais j’avais réussi à ne pas pleurer. J’avais évidemment gigotée, elle m’avaient tirée quelques cris que j’avais essayé d’étouffer pour ne pas réveiller les enfants.

Lorsque Monsieur m’appela pour le 2nd round je ne faisais pas la maline, mes fesses étaient encore bouillante mais monsieur était bien décidé à me faire comprendre qu’à partir de maintenant j’avais intérêt à me tenir correctement.

Cette fessée Manuel fut suivi de 15 coups de cuillère en bois, de 15 coups de brosse, de 20 coups de ceinture et de 20 coups de martinet

Une fois fini monsieur m’appliqua de la crème sur les fesses et m’annonça qu’une fessée m’attendais chaque jours de cette semaine afin de mettre les compteurs à zéro et bien commencer notre nouvelle vie rythmée par la discipline domestique

Il semblait que monsieur était déterminé à me chauffer les fesses aussi souvent que nécessaire pour me faire passer mes mauvaises habitudes



Avertissement 🔞

Ce site est strictement réservé aux adultes.

Il est question de pratiques entre adultes consentants.

J'ai plus de 18 ans